HOMOLOGATION DES CONVENTIONS PARENTALES

homologation-dalloz

Homologation des conventions parentales, question?


Pouvez-vous préciser si le décret n° 2016-1906 du 28 décembre 2016 relatif à la procédure d’homologation judiciaire des conventions parentales prévue à l’article 373-2-7 du code civil s’applique à toutes les requêtes conjointes ou uniquement à celles qui demandent l’homologation de la convention qu’ils ont eux-mêmes rédigées (cas plus rare, en ce qui me concerne j’ai dû en avoir 4 ou 5 en 2 ans). Est-ce que le Juge aux Affaires Familiales annexerait la requête conjointe au jugement d’homologation ?

En savoir plus..


TEXTES PUBLIÉS EN DÉCEMBRE #3

textes

Textes publiés en décembre, pris en application de la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016,  sont à retenir en matière de protection de l’enfance :


Texte #3

. nature et modalités de transmission des informations à l’observatoire départemental de la protection de l’enfance et à l’Observatoire national de la protection de l’enfance / remontée des données de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) : décret n° 2016-1966 du 28 décembre 2016


TEXTES PUBLIÉS EN DÉCEMBRE #2

textes

Textes publiés en décembre, pris en application de la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016,  sont à retenir en matière de protection de l’enfance :


Texte #2

. composition et fonctionnement de la commission pluridisciplinaire chargée d’examiner la situation des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance depuis plus d’un an : décret n° 2016-1639 du 30 novembre 2016


TEXTES PUBLIÉS EN DÉCEMBRE #1

textes

Textes publiés en décembre, pris en application de la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016,  sont à retenir en matière de protection de l’enfance :


Texte #1

. seuil de la durée de placement au-delà duquel, selon l’âge de l’enfant, le service départemental de l’aide sociale à l’enfance auquel a été confié le mineur examine l’opportunité de mettre en œuvre d’autres mesures susceptibles de garantir la stabilité des conditions de vie de l’enfant afin de lui permettre de bénéficier d’une continuité relationnelle, affective, éducative et géographique dans un lieu de vie adapté à ses besoins: décret n° 2016-1638 du 30 novembre 2016


BRAD PITT NE POURRA VOIR SES ENFANTS QUE QUATRE HEURES..

Brad-pitt-noel

Brad Pitt ne pourra voir ses enfants que quatre heures à Noël. Angelina Jolie avait déjà refusé son droit de visite pour Thanksgiving.


Angelina Jolie ne serait pas tendre avec Brad Pitt, même à Noël. L’actrice de 41 ans a accepté que son futur ex-mari rende visite à ses enfants, seulement quatre heures, le 25 décembre, car «ils ne lui pardonneraient probablement jamais» si elle refusait qu’il vienne, a affirmé une source proche du couple au tabloïd Daily Star.

L’acteur de Fight Club a donc l’autorisation de jouer au Père Noël dans la matinée et en début d’après-midi seulement. «Brad Pitt va devoir utiliser tout son potentiel d’acteur quand il arrivera avec ses cadeaux pour cacher la pression qui pourra se lire sur son visage», a affirmé cette source au quotidien américain. Le mois dernier, Angelina Jolie n’avait pas permis à son mari de voir ses enfants pour Thanksgiving. «Il est constamment en stress et souffre à travers l’espoir qu’Angelina lui accorde un peu plus de temps avec ses fils et filles.»

En savoir plus..


UNE MÈRE DE FAMILLE S’EST DONNÉ LA MORT

mère-de-famille-mort

Une mère de famille agathoise s’est donné la mort, ne supportant plus de ne pas assez voir ses filles. Selon son ex-compagnon, « la justice et les services sociaux de l’aide à l’enfance lui ont mis une pression terrible ».


« Nous étions séparés depuis sept ans, insiste Christian, restaurateur à Agde. Mais pour nos deux filles, avec Fernande, nous étions prêts à beaucoup de concessions. Quand elle a traversé une énorme déprime, je l’ai aidée. Elle est venue vivre à la maison et je l’ai embauchée pour qu’elle puisse être tranquille. Mais la justice et les services sociaux de l’aide à l’enfance s’en sont mêlés. Ils lui ont mis une pression terrible. Elle s’est tuée. »

En savoir plus..


DIVORCE, MÉDIATION, PACS, CHANGEMENT DE NOM ET PRÉNOM

dalloz-logo

Divorce, médiation, pacs, changement de nom et prénom, état civil des transsexuels, déjudiciarisation de la procédure de surendettement, le Conseil constitutionnel valide


Saisi le 17 octobre 2016, le Conseil constitutionnel avait un mois pour se prononcer sur la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle. Et c’est hier, dernier jour du délai, qu’il a rendu sa décision. Au final, il ne censurera que quelques cavaliers législatifs ou pour contrariété avec la « règle de l’entonnoir » et notamment la possibilité d’adjoindre le nom de l’un ou l’autre de ses parents à son nom de naissance. Pour le reste et pour ce qui nous concerne, il a jugé conformes à la Constitution les articles 6 et 7, 3°, relatifs à l’exclusion de la médiation en cas de violences conjugales, les articles 48, 56 et 57 , I, 1°, III, 1° et 2°, qui transfèrent aux officiers de l’état civil l’enregistrement des pactes civils de solidarité (PACS), la procédure de changement de prénom et certaines demandes de changement de nom, l’article 50 qui crée une procédure conventionnelle de divorce par consentement mutuel, le paragraphe II de l’article 56 qui modifie le traitement des demandes de changement de sexe à l’état civil et l’article 58 qui supprime l’homologation judiciaire nécessaire au caractère exécutoire de certaines décisions de la commission de surendettement.

On notera également que le Conseil ne trouve rien à redire à la méthode employée par le Gouvernement pour parvenir à ses fins : procédure accélérée et introduction à l’Assemblée nationale de nombreuses dispositions nouvelles par voie d’amendement sans étude d’impact.

En savoir plus..


LES ESPACES DE RENCONTRE 30 ANS

dalloz-logo

 Les espaces de rencontre, 30 ans déjà…


La Fédération française des espaces de rencontre (FFER) organise le 29 novembre 2016 à Bordeaux une Journée d’étude sur le thème « Les espaces de rencontres 30 ans déjà, questions pour une politique de la famille ».

Nés en 1986 de préoccupations croisées de praticiens du droit et de la relation, les espaces de rencontre se sont développés jusqu’à couvrir l’ensemble du territoire national. 30 ans après, le dispositif des espaces de rencontre, s’il semble inscrit dans le paysage, paraît toujours une « objet jeune » qui vient questionner la place et la conception de l’enfant dans notre société et les attributions et le rôle de ses parents dans le respect de leurs différences.

Je vous invite d’autant plus à suivre les travaux de cette journée que l’AJ famille avait consacré en octobre 2015 un dossier aux Espaces de rencontre avec une belle enquête de terrain menée par Isabelle Copé-Bessis et Anne karila-Danziger, deux avocates qui interviendront dans le cadre de ce colloque.

En savoir plus..


PAPA OÙ T’ES: LIVRE PAR LAULIE ROSA

Papa où t'es ? par [ROSE, Laulie]

Papa où t’es ?

Par: Laulie Rose
Thème : Témoignage
Format : Roman


Élina a trois ans quand ses parents se séparent. Fragilisée par cette rupture qui la prive de son père, l’enfant se réfugie dans l’imaginaire pour oublier sa différence et faire taire ses angoisses. Élevée par une mère stricte et un beau-père autoritaire, la petite fille esseulée nourrit le secret espoir de revoir un jour son « vrai papa »…

Dans son premier roman inspiré de sa propre vie, Laulie ROSE dénonce les ravages silencieux de l’aliénation parentale dans l’esprit pur et innocent d’un enfant.

Plus qu’un témoignage, ce livre se veut aussi un partage, une petite pierre de plus à l’édifice, pour une meilleure compréhension et reconnaissance de l’aliénation parentale dans les domaines de la psychologie et de la justice.


ALIÉNATION : SE PROTEGER D’UN MANIPULATEUR

se-proteger

Aliénation parentale : Se protéger d’un manipulateur


Psychologies : Qu’est-ce que l’aliénation parentale ? En quoi diffère-t-elle d’un simple dénigrement de l’autre parent après une séparation ?

Christel Petitcollin : Il est fréquent, lors d’une séparation ou d’un divorce, que les parents aient du mal à cacher leur ressentiment l’un envers l’autre. On parle d’aliénation parentale quand la situation est bien plus grave. Lorsque l’un des deux parents s’avère être un manipulateur et cherche à instrumentaliser son enfant pour punir l’autre parent. Son attitude lui dit : “tu n’auras mon amour que si tu détestes l’autre”. Il va alors mettre toute son obstination à rabaisser et discréditer l’autre parent, jusqu’à ce que l’enfant finisse par le faire de lui-même.

L’enfant, lui, va avoir naturellement tendance à protéger le parent le plus fragile, et donc, paradoxalement, le parent manipulateur. Parce qu’il comprend que l’amour du parent sain est inconditionnel, alors que l’amour du parent malsain, lui, est conditionnel. Par loyauté, il va donc se plier à ses conditions. Et l’on peut alors se retrouver dans des situations dramatiques, où l’enfant refuse de voir son autre parent, ne veut plus lui parler, et va jusqu’à le haïr.

Comment sortir d’une situation d’aliénation parentale avérée ?

Christel Petitcollin : L’aliénation parentale n’est possible qu’avec la collaboration du parent sain. Il y en a un qui dénigre, et l’autre qui ne se défend pas. Un qui attaque, et l’autre qui se justifie maladroitement. Il est donc impératif que le parent sain, avec ou sans aide, parvienne à sortir de l’emprise du parent manipulateur. Il faut qu’il réussisse à se centrer, à bien se positionner et à résister à la tentative d’aliénation de l’autre parent. C’est un jeu à deux. Si l’un des deux y met fin, la partie est finie.

Prenons un exemple, rencontré il y a peu en consultation : un enfant revient de chez son père et dit à sa mère “Tu es méchante, tu veux prendre tous les sous de papa”. Si la mère commence à se justifier, ou si elle n’ose rien dire pour ne pas rentrer dans l’escalade de la calomnie, l’enfant ne peut pas se positionner. Elle doit mettre un terme à cela. “Ce que tu dis, c’est ce que pense ton papa. C’est son avis. Mais ce n’est pas la réalité et ce n’est pas vrai”. Et c’est tout. Il faut mettre une barrière et dire stop, avec des mots simples. Et il faut rassurer l’enfant avec ce que l’on appelle en psychologie des truismes, qui sont en fait des évidences : “Tu as le droit d’aimer tes deux parents, tu as le droit de ne pas prendre parti, les histoires des adultes appartiennent aux adultes, les affaires de justice entre eux ne te regardent pas”. Il faut redonner à l’enfant la permission de rester en dehors de tout cela. Et le parent sain peut aussi s’adresser au parent manipulateur en présence de l’enfant : “Je t’interdis d’utiliser notre enfant pour faire passer tes messages” et se tourner vers l’enfant : “Papa (ou maman) est assez grand(e) pour me dire tout seul ce qu’il ou elle a à me dire, tu peux rester en dehors de ça”. L’interdit est posé.

Les enfants, même une fois adultes, ne peuvent pas sortir seuls de cette relation toxique. Tant que le parent sain cautionne les déviances du parent malsain, tant qu’il montre que l’on peut s’essuyer sur lui comme sur un paillasson, l’enfant ne peut pas se positionner. S’il a comme modèles un parent méchant mais qui lui semble plus fort, et un gentil plus faible, il va choisir le plus fort, même si c’est le méchant. Il faut lui montrer que l’on peut être gentil ET fort. Le parent victime doit impérativement reprendre le dessus avant que le lien entre l’enfant et lui ne soit complètement coupé. Après, il devient très difficile de revenir sur ce qui a été cassé.

Psychologies.com


LA CONSÉCRATION DU DIVORCE

la-consécration-auberi-salecroix-avocat

La consécration du divorce par consentement mutuel déjudiciarisé.

Par Aubéri Salecroix, Avocat.


La consécration du divorce par consentement mutuel, qui a représenté 54 % des 123 000 divorces prononcés en 2014, sera désormais déjudiciarisé.
En effet, le controversé projet de loi de modernisation de la justice du 21e siècle a été adopté en lecture définitive par les députés le 12 octobre 2016 et ouvre la voie à un divorce sans juge.

En savoir plus


DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL

divorce

Divorce par consentement mutuel : l’atelier Omnidroit de Sylvain Thouret


Le 12 octobre 2016, l’Assemblée nationale votait définitivement le projet de loi de modernisation de la justice du XXIe siècle. Le jeudi 13 au soir, le texte était en ligne sur le site de l’Assemblée et le lendemain matin Sylvain Thouret, avocat et fidèle rédacteur de l’AJ famille, nous présentait la réforme du divorce par consentement mutuel à Avignon dans le cadre de l’atelier Omnidroit « Actualité du divorce » !
Finalement, et sans surprise, la version adoptée est celle de l’Assemblée du 12 juillet 2016. La réforme entrera en vigueur rapidement : le 1er janvier 2017.
Le divorce par consentement mutuel n’est donc plus judiciaire par principe. Une petite révolution…
Hier, toutefois, le Conseil constitutionnel a été saisi… La loi ne sera donc pas au Journal officiel avant quelques semaines.
Voici rapidement une synthèse de l’atelier Omnidroit.… En savoir plus


LA COLÈRE ET LA FRUSTRATION NE SONT PAS DES EXCUSES

gazette du palais-logo

La colère et la frustration ne sont pas des excuses pour la menace


L’article 222-18 du Code pénal réprime la menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes, accompagnée de l’ordre de remplir une condition, que l’auteur de la menace ait entendu ou non la mettre à exécution.
En litige avec la Banque postale au sujet d’une assurance vie, un justiciable entre dans le bureau de poste, où il avait déjà provoqué, quelques jours auparavant, un incident pour le même motif, en même temps que d’autres clients et annonce qu’il est armé et que « il y allait avoir une prise d’otage », tant que la somme d’argent ne lui serait pas versée.

En savoir plus..


ACALPA AGIT POUR COMBATTRE L’ALIÉNATION PARENTALE

acalpa agit

ACALPA AGIT POUR COMBATTRE L’ALIÉNATION PARENTALE


La grande majorité des couples arrive à trouver une solution pour protéger au mieux leur enfant du conflit conjugal, et maintenir le rôle parental de chacun. Cependant de plus en plus d’enfants perdent le contact avec l’un de leurs parents après la séparation quand la haine est présente. Les situations de rupture de lien parental font l’objet depuis quelques années d’une préoccupation toute spéciale de nombreux pays occidentaux, du fait de leur nombre croissant et leur coût social en termes de procédures judiciaires interminables et de psychothérapies, mais aussi et avant tout, de la souffrance inutile infligée à tous, en particulier aux enfants que l’on dit vouloir protéger.

En savoir plus..


LE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL

le divorce

Le divorce par consentement mutuel


Le Sénat a adopté hier en nouvelle lecture le projet de loi modernisation de la justice du XXIe siècle. Mercredi 12 octobre, le texte repassera devant l’Assemblée qui aura alors le dernier mot…
Sur la question « le divorce par consentement mutuel », le Sénat a exclu les couples avec enfant de la procédure conventionnelle. Dans la version adoptée par l’Assemblée, la procédure ne resterait judiciaire que si un enfant mineur demande à être entendu par le juge.

En savoir plus..


DIVORCE : « L’ENFANT PRIS EN OTAGE COURT LE RISQUE DE S’EFFONDRER »

jean-pierre-cambefort-l'enfant

Divorce : «L’enfant pris en otage court le risque de s’effondrer»

INTERVIEW – Le psychologue Jean-Pierre Cambefort décrypte le mécanisme du «syndrome d’aliénation parentale».


Jean-Pierre CAMBEFORT. – Travaillant auprès d’enfants et d’adolescents placés dans des établissements d’éducation spécialisée, j’aurais pu – et dû – sortir mon livre dès cette époque, car de nombreux problèmes relevant du syndrome d’aliénation parentale (SAP) étaient déjà criants! Mais en relisant mes notes professionnelles d’alors, je vois que j’étais axé sur l’idée d’enfants «pris dans des conflits de loyauté».

En savoir plus..


DOCUMENT ADOPTÉ PAR LA CEPEJ LORS DE SA 24ème RÉUNION PLÉNIÈRE

cepej-logo

Document adopté par la CEPEJ

(COMMISSION EUROPÉENNE POUR L’EFFICACITÉ DE LA JUSTICE) lors de sa 24ème réunion plénière


Le présent document vise à offrir aux législateurs, juges et à toutes les parties à une procédure judiciaire un cadre de référence sur le rôle d’expert technique (ci-après « l’expert »), lorsque l’expert est nommé par un tribunal, dans le processus de décision judiciaire. La définition d’expert nommé par un tribunal utilisée dans ce document est celle mentionnée dans le rapport de la CEPEJ sur les systèmes judiciaires européens, selon laquelle l’expert technique “met à disposition du tribunal sa connaissance scientifique et technique sur des questions de fait”.

En savoir plus....


ENLÈVEMENT D’ENFANT ET DÉPLACEMENT ILLICITE

enlèvement

Enlèvement d’enfant et déplacement illicite : pratiques comparées France/États Unis


Hier se tenait à Paris la Conférence de la French-American Bar association (FABA) sur les enlèvements et déplacements illicites d’enfants et les pratiques comparées France-États-Unis. Jeremy Morley est spécialement venu de New-York pour expliquer le fonctionnement de la Convention de La Haye du côté des Etats-Unis.

En savoir plus..


SÉPARATIONS CONFLICTUELLES ET ALIÉNATION PARENTALE

séparations

  Séparations conflictuelles et aliénation parentale


Cet ouvrage, conforté par la décision de la Cour de cassation du 26 juin 2013 (n° 12-14.392), invite les juges de fond à rechercher l’existence du syndrome d’aliénation parentale au moyen d’expertises et à prendre en considération un tel diagnostic dans l’appréciation de leurs décisions.

En savoir plus..


LA GARDE ALTERNÉE A DIX ANS

filiatio-garde

La « garde alternée » a dix ans ! Filiatio publie un numéro spécial


« Le mercredi 14 septembre 2016 marque le dixième anniversaire de l’entrée en vigueur de la loi « tendant à privilégier l’hébergement égalitaire de l’enfant dont les parents sont séparés ». A l’occasion de ce dixième anniversaire, Filiatio publie un Hors-série qui passe l’hébergement alterné des enfants à la loupe : quels sont ses bénéfices ? ses contre-indications ? peut-on partager l’hébergement d’un bébé ? l’alternance est-elle compatible avec un conflit parental ? qui peut aider les parents en difficulté ? qu’est-ce que la médiation familiale ? Etc. »

En savoir plus..


LE PAPE AUX COUPLES SÉPARÉS : NE FAITES PAS DE VOS ENFANTS DES OTAGES

648x415_le-pape-francis

Le pape François, s’est tourné aujourd’hui vers les graves questions des drames conjugaux.


Sans édulcorer ni la gravité des faits, ni la force salvatrice du message évangélique, selon la méthode qu’on lui connaît.

En cette fête de saint Jean-Baptiste, le ciel comme les mots du pape ont pris des nuances fortes et contrastées lors de l’audience générale délivrée place Saint-Pierre le 24 juin.

 « Dans les familles elles-mêmes, on se fait du mal, et c’est ce qui peut arriver de pire », annonce-t-il, pour citer « des paroles, des actions – ou des omissions – qui au lieu d’exprimer l’amour, l’amoindrissent, voire le blessent mortellement. Quand ces blessures, qui sont encore curables, s’aggravent, elles poussent à chercher compréhension, soutien et consolation ailleurs. Mais ces “soutiens” ne pensent pas toujours au bien de la famille. Et la désagrégation de l’amour conjugal retombe alors sur les enfants. »

« Les voilà, les enfants ! reprend le Saint-Père. Je voudrais m’arrêter un peu sur ce point. Malgré notre sensibilité apparemment évoluée, en dépit de tout le raffinement de nos analyses psychologiques, je me demande si nous ne sommes pas comme anesthésiés devant les blessures faites aux âmes des enfants. Plus on compense avec des cadeaux et des gâteries, plus le sens de la blessure faite à l’âme – la plus douloureuse et la plus profonde – se perd. Savons-nous encore ce que c’est qu’une blessure de l’âme ? Sentons-nous le poids écrasant de la montagne qui écrase l’âme de l’enfant dans ces familles où l’on se maltraite, où l’on se fait du mal ? Quand les adultes perdent la tête, quand chacun ne pense plus qu’à soi, quand le père et la mère se blessent, l’âme de l’enfant souffre beaucoup, il désespère. Et ce sont des blessures à vie ! »

« C’est vrai, reconnaît le Saint-Père, que la séparation est parfois inévitable, [voire] moralement nécessaire quand il s’agit de mettre un des conjoints, ou les enfants, à l’abri de blessures plus graves […]. Dieu merci, nombreux sont ceux qui témoignent alors, par amour pour leurs enfants, d’une fidélité infaillible à un lien qui ne peut plus revivre. Mais tous ne se sentent pas appelés à cette vocation. Tous n’entendent pas, dans la solitude, un appel du Seigneur. Autour de nous, nombreuses sont les familles dans ces situations « irrégulières » – je n’aime pas cette expression, s’empresse-t-il d’ajouter. Comment les aider, comment les accompagner, comment accompagner les enfants pour qu’ils ne soient otages ni de la mère ni du père ? »

Réponse du pape:« Demandons à Dieu une grande foi pour regarder la réalité avec les yeux de Dieu, et une grande charité, pour accueillir les personnes avec Son cœur miséricordieux ».

En savoir plus


SUCCÈS DU LIVRE DU DR ROLAND BROCA ET OLGA ODINETZ AU LUXENBOURG

Livre-Couv400px

Succès du livre « Séparations conflictuelles et aliénation parentale Enfants en danger »

du Dr Roland Broca et Olga Odinetz


Le 25 avril jour international d’information sur  l’aliénation parentale Olga Odinetz, présidente de l’association ACALPA a présenté le livre « Séparations conflictuelles et aliénation parentale Enfants en danger » à la conférence « Le Modèle de Consensus Parental du Tribunal de la Famille de Dinan » en présence de Monsieur le Ministre de la Justice Felix BRAZ à l’Abbaye Neimënster (salle Josée Ensch) – LUXEMBOURG.

Après l’intervention de Madame Olga Odinetz où elle a présenté l’ouvrage en évoquant la problématique de l’aliénation parentale et les répercutions psychologique sur les enfants et la famille, le livre a connu un succès indéniable avec 26 exemplaires vendus et de multiples commandes faites.

S’appuyant sur l’analyse du parcours affectif, psychologique et judiciaire d’affaires réelles, cet ouvrage montre comment des situations familiales apparemment ordinaires peuvent parfois, faute de diagnostic précoce, prendre des développements dramatiques. Il s’appuie sur les témoignages des parents et des enfants victimes de ces guerres familiales pour parcourir les différentes étapes de la chaîne judiciaire, en croisant les regards des différents acteurs : magistrats, experts, psychiatres, psychologues, juristes et avocats. Il présente les limites des différentes formes d’interventions dans le contexte judiciaire actuel et s’appuie sur des expériences mises en place dans des pays voisins pour avancer des modèles de prises en charge multidisciplinaires.

Ce livre s’adresse avant tout au grand public car quiconque envisage une séparation se pose anxieusement la question des enfants et de la préservation du lien avec eux. Il s’adresse également aux acteurs concernés par ces séparations parentales conflictuelles. L’objectif de cet ouvrage est d’apporter des éléments de compréhension des phénomènes en jeu lors des séparations parentales conflictuelles, ainsi que des pistes de solutions pour la protection des enfants et le respect de leurs droits.


ALIÉNATION PARENTALE PAR CLAIRE STRULOVICI

aliénation parentale

L’Aliénation Parentale, qu’est-ce que c’est?

 

Claire Strulovici, avocate en droit de la famille répond à vos questions


Pouvez-vous tout d’abord apporter une définition de ce qu’est l’aliénation parentale ?

C’est un processus qui consiste à manipuler un enfant pour qu’il haïsse un de ses parents sans que ce ne soit justifié. L’enfant rejette ainsi l’un de ses parents sans raison valable.

Que faire dans un tel cas ?

Il faut surtout agir vite, car une fois l’aliénation mise en place sur l’enfant, il va être difficile de revenir en arrière. Donc, saisir le juge par l’intermédiaire d’un avocat familier de l’aliénation parentale. Le terme d’aliénation parentale ne figure pas dans le Code civil, ni dans le Code pénal, et pourtant, il faudra prouver cette aliénation auprès du juge.

Quels sont les signes qui permettent de reconnaître un processus d’aliénation sur son enfant ?

Pour le psychiatre Richard A. Gardner, huit symptômes sont évoqués comme caractéristiques du syndrome d’aliénation parentale parmi lesquelles figurent: le dénigrement par l’enfant du parent ciblé, l’absence de culpabilité ou d’ambivalence pour le parent victime, l’affirmation par l’enfant que lui seul choisit de rejeter le parent ou encore l’usage de phrase(s) empruntée(s) au parent aliénant.

En savoir plus


JEAN-PIERRE CAMBEFORT- FAMILLE ÉCLATÉE..

livre-jean-pierre-Cambefort

Jean Pierre Cambefort

Psychologue et formateur en sciences du comportement


Jean-Pierre Cambefort a une formation pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales. Psychologue, puis éthologiste, de formation il a travaillé sur les sociétés de primates en Afrique du Sud après son Doctorat en sciences du comportement à l’université d’Aix Marseille.

Il a enseigné dans les départements de psychologie à l’Université de Pietersburg en Afrique du Sud, d’anthropologie de l’Université de la Réunion et de sciences de l’éducation à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres. Psychologue dans le secteur de l’éducation spécialisée à la Réunion pendant vingt ans, il est administrateur de l’Association des Maisons de la Famille à la Réunion (AMAFAR), et formateur en sciences humaines et sociales auprès d’institutions diverses (Institut Régional de Travail Social- IRTS- Rectorat, établissements scolaires). Docteur en Sciences du Comportement et Habilité à diriger des recherches en Sciences de l’Education, ses travaux portent sur les relations entre les interactions sociales, les transmissions et l’éducation. Il est Chercheur associé de l’Observatoire des Anciennes Colonies Liées à l’Europe (ORACLE) à l’université de la Réunion.

Son neuve livre « Famille éclatée, enfants manipulés » rencontre un vrai succès auprès des lecteurs.

Résumé:

Dans le cadre d’une séparation conflictuelle, il arrive qu’un parent tente d’embrigader ou de manipuler l’enfant (ou la fratrie) contre l’autre. Ce parent dit « aliénant » use de tous les moyens pour éloigner le « parent-cible » de son enfant. Sous son emprise (et bien souvent celle de l’entourage), l’enfant dit « aliéné » est poussé à rejeter, souvent dans la haine, un parent qu’il a toujours aimé.

Cette «stratégie d’aliénation parentale», consciente ou inconsciente, donne lieu à des situations dramatiques, avec des répercussions toxiques sur le développement de l’enfant, notamment à l’adolescence. S’appuyant principalement sur un cas représentatif suivi plusieurs années, Jean-Pierre Cambefort, psychologue, repère les signes avant-coureurs de la manipulation et en décrypte le processus. Il aide le parent ostracisé à comprendre la situation, à réagir face à l’enfant et son ex-partenaire. Et à préserver le lien avec l’enfant envers et contre tout afin qu’en grandissant, il soit libre d’aimer à nouveau ses deux parents.


DIVORCE ET ENFANT, LES SOROPTIMIST EN PARLENT

soroptimist

Divorce et enfants, grave problème de société actuel.

Invité Olga Odinetz présidente de Acalpa.


Le club les Soroptimist de Versailles organisait un dîner conférence le 21 avril afin de récolter des fonds et faire part des sujets du société qui le touchent.
L’invitée Olga Odinetz a évoqué un grave problème de société actuel à savoir le divorce, la séparations conflictuelle et le déchirement douloureux vécus pour les enfants. Devant une assistance nombreuse Mme Odinetz a présenté toute les  destructions qui se créent dans le comportement des enfants lors d’un divorce ou d’une séparation conflictuelle, les répercussions psychologiques et le danger que représente l’avenir de l’enfant.

« Il arrive qu’un enfant puisse présenter les différents symptômes d’un syndrome de stress post-traumatique, ou divers troubles du comportement plus ou moins bruyants et susceptibles d’attiser le conflit entre des partenaires qui se rejettent mutuellement la responsabilité des difficultés.. » Extrait du livre « Séparations conflictuelles et aliénation parentale, enfant en danger » de Roland Boca et Olga Odinetz

Cette conférence est placée dans le cycle organisé par le club Soroptimist de Versailles sous l’impulsion de la présidente Maguy Ragot-Villard.


DIVORCE: LES CHIFFRES CLEFS POUR LA FRANCE

le-monde

Chiffres du divorce en France. Procédures, enfants, revenus : dix graphiques sur le divorce en France

 

 

Sommaire de l’article les chiffres du divorce en France:

1. Du divorce pour faute au consentement mutuel

2. Consentement ou contentieux, un divorce à deux vitesses

3. Le profil type : des quadras mariés depuis quinze ans

4. Plus de divorces dans le Sud que dans l’Ouest

5. De très nombreux enfants au cœur des procédures

6. Les divorces creusent les inégalités hommes-femmes

Source le Monde.fr, pour lire l’article cliquez ici: Les chiffres du divorce en France

 

AVOCATS: SITE DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX

avocat

Avocats


Sous l’égide du Conseil national des barreaux, établissement d’utilité publique doté de la personnalité morale, créé par la loi n°90-1259 du 31 décembre 1990 pour représenter l’ensemble des avocats de France, un site web à visée pédagogique pour les usagers: www.avocat.fr, a été créé.

Comment trouver son avocat?

Il suffit d’utiliser le formulaire de du site: préciser le département de recherche et la spécialité : « Droit de la famille, des personnes, et de leur patrimoine ».

Quels sont ses fonctions?

Le site présente les différentes prestations qu’un avocat peut être amené à rendre, y compris dans le cas d’alternatives au procès.


MEDIATION: UN PROJET DE LOI EN COURS

mediationMédiation.

A partir du 17 mai 2016 se discute à l’Assemblée Nationale un projet qui va la transformer .

 

 


Médiation, doit-elle s’assimiler à celle d’une mission d’expertise amiable ou judiciaire?

Les effets juridiques de l’activité médiation sur son exercice nécessitent un cadre sécurisé mais doivent-ils pour autant entraîner un contrôle a posteriori de la compétence médiation et de son contenu?

Vous pouvez consulter l’article de Mme Dominique Lopez-Eychenié avocate au Barreau de Lille et médiateur sur les bouleversements en préparation dans le domaine de la médiation: inscription du médiateur auprès de la Cour d’appel et obligation pour le médiateur inscrit de rendre un rapport et de donner un avis.

 En savoir plus...


DIVORCE SANS JUGE: L’AVIS DES AVOCATS SPÉCIALISÉS

avocatDivorce sans juge : communiqué de l’Association Nationale des Avocats Spécialistes et Praticiens en Droit de la Famille

 

 


Si les objectifs de cette réforme sur le divorce sont louables, celle-ci entraîne une différence de traitement entre les enfants des couples mariés et non mariés, enlève le bénéfice du contrôle du Juge et ne tient pas compte des nombreuses disparités des compétences internationales pour les nombreux cas de mariages binationaux.

En savoir plus...