DANS LA TETE D’ÉMY PAR MYLENE MOISAN

Dans la tête d’Émy

 

 

 

Par Mylène Moisan

“CHRONIQUE / Adolescente, Emy Gemme envoyait des poignées de bêtises par textos à sa mère, des mots durs, blessants.

Son père était derrière. «Il me dictait quoi écrire». C’était un «amour conditionnel», il obligeait Emy à faire tout ce qui lui ordonnait, faute de quoi, lui disait-il, il ne l’aimerait plus. «Il m’a forcée à rejeter ma mère pour mériter son amour. J’avais l’impression d’être un objet qui lui appartenait. Il avait un contrôle sur tout ce que je faisais. Si je ne lui donnais pas raison, il y avait des pics.» …

Vous trouverez l’article en cliquant ici.